4 étapes pour optimiser votre Besoin en Fonds de Roulement

4 étapes pour optimiser votre Besoin en Fonds de Roulement

L’optimisation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) revêt une importance cruciale pour la santé financière d’une entreprise. Il est essentiel pour elle de maîtriser sa trésorerie en s’appropriant les quatre axes de travail suivants : une gestion rigoureuse des stocks, la diminution de l’affacturage (factoring), des collaborateurs plus engagés, une meilleure gestion du poste clients

1. Optimisez votre gestion des stocks

stockLes stocks excédentaires pénalisent la trésorerie. L’analyse de l’origine du problème et le calcul de l’impact en données chiffrées permettront de définir les axes d’amélioration et les solutions à apporter. Un plan d’action sera alors mis en œuvre, en étant particulièrement attentif à adapter les étapes en fonction de l’importance des enjeux.

Par ailleurs, un suivi de projet rigoureux aidera à mesurer l’avancement et l’efficacité des actions menées, à encourager la politique du changement et à ancrer les progrès enregistrés.

2. Diminuez vos coûts d’affacturage

affacturageLe coût d’un contrat d’affacturage (factoring) sur mesure peut s’avérer significativement inférieur à celui d’une proposition classique. Afin de le réduire de façon optimale, il convient de sélectionner les créances que l’on adresse à la société d’affacturage (le Factor). On peut également procéder par regroupement des factures cédées au Factor.

Une analyse préalable du besoin de trésorerie de votre entreprise permettra de définir la stratégie adéquate. Avec ces résultats, vous pourrez renégocier le contrat en cours avec votre Factor ou lancer un appel d’offres.

3. Engagez vos salariés dans le processus

collaboratifL’amélioration de la trésorerie concerne tous les collaborateurs de votre entreprise. La mise en place d’outils collaboratifs (partage de l’information, espaces de discussion, outil de gestion des réunions, etc.), d’objectifs individuels et de formations liés au plan d’action impliqueront davantage les salariés en diminuant les situations conflictuelles. Vous renforcerez cette implication en créant des indicateurs de suivi de performance, pertinents et fiables

4. Améliorez votre gestion du poste clients

poste client

En négociant le versement d’acomptes et des paiements au comptant à la livraison, l’entreprise peut diminuer son encours clients. Pour cela, vous devez tenir compte des spécificités propres à chaque secteur d’activité.

Enfin, améliorer vos encaissements permet de réduire votre DSO (Days Sales Outstanding) : vous améliorez votre trésorerie en optimisant le temps de recouvrement et le Besoin en Fonds de Roulement (BFR). ELOFICASH, outils d’automatisation des relances vous assiste dans l’optimisation du processus de récupération des dettes clients.

Sources : iconfinder.com – picjumbo.com

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Et ne manquez aucune actualité du recouvrement !